«

»

Jan 26

Modes et Tablatures pour violon (1)

image-ionienDans cet article j’explique comment j’utilise la notion de tablature, en l’appliquant au violon,
Cela m’a notamment servi à mieux comprendre les modes, à développer la mémoire corporelle de ma main gauche et à travailler l’improvisation d’une manière différente.

J’ai lu plusieurs articles sur les tablatures pour violon, qui reprennent la notation des guitaristes.
J’ai pensé au début que c’était une bonne idée, je m’y suis penché et …. j’ai abandonné car j’ai trouvé que cela était bien compliqué.

Et puis en travaillant l’impro, je me suis intéressé à certains modes, et je me suis rendu compte que j’utilisais intuitivement ces tablatures, mais en les simplifiant.

Je vous livre donc ma réflexion sur le sujet.
Je vais vous la présenter en deux ou trois articles pour que cela ne soit pas indigeste !

Je vais donc commencer ici par expliquer le système de tablature que j’utilise, sa notation et l’utilisation de base que j’en fait.

La tablature pour violon

La tablature est simplement le dessin des cordes de notre instrument, sur lequel je note avec un rond l’emplacement des doigts.
J’ai créé ma propre représentation en modifiant celles que j’ai trouvées pour les raisons suivantes :

  • Je dessine les cordes à la vertical car pour moi c’est plus intuitif qu’à l’horizontal : c’est ainsi que je vois mon violon.
    De gauche à droite : Sol, Ré, La, Mi
  • Je représente des petits points qui localisent l’emplacement possible pour poser les doigts (de 1/2 ton en 1/2 ton)
    j’évite la schématisation des guitaristes qui dessinnent des cases (celles qu’ils ont avec les frêts sur le manche de leur guitare).

tablature_LaM

 

Ci contre j’ai  représenté la gamme de LA MAJEUR

– de manière verticale les 4 cordes du violon.
– des petits points qui représentent l’emplacement possible des doigts (de 1/2 ton en 1/2 ton)

– sur la colonne de gauche le numéro du doigt utilisé
1 = index, 2=majeur, 3=annulaire, 4 = petit doigt
+ et – indiquent les extensions vers l’avant ou vers l’arrière

– les rond colorés sont les doigts que je vais appuyer sur les cordes

 

Les couleurs sont :
en rouge les notes stables de la gamme : tonique et quinte
en vert la tierce qui donne la couleur (majeur, mineur)

Généralisation

Tout l’intérêt d’une tablature est de pouvoir transposer en utilisant la même représentation.
Ainsi je peux par exemple représenter le gamme de Mi MAJEUR sur le schéma ci dessous

tablature_MiM

 

Vous pouvez constater, et ce n’est une découverte pour personne je pense, que le schéma des doigts est exactement le même que précédemment, il est juste décalé d’une corde.

On peut étendre cela pour toutes les gammes majeures en utilisant, pour faciliter le jeu au début,  seulement les 1ere et 3eme positions ‘(exception pour le fa en 2eme position)

 

 

 

Do = 1er doigt en 3eme position sur la corde de Sol
Ré =    “         “        3eme     “              “              “         La
Mi =   “         “          1ere     “              “              “            Ré
Fa=   “         “           2eme     “              “              “         Ré
Sol=   “         “         3eme     “              “              “          Ré
La=  “         “           1ere     “              “              “            Sol
Si =   “         “          1ere     “              “              “            La

Notons un point important : l’utilisation des tablatures en violon nécessite de ne pas jouer de cordes à vide, mais d’utiliser uniquement le 4eme doigt.
Cela ne parait donc pas très « violonistique » mais cela me semble un passage obligé pour comprendre et mémoriser

 

Simplification de la tablature

Pour simplifier la notation, j’ai enlevé le superflu et je ne représente que les deux cordes du violon sur lesquelles je pose les doigts;
cela donne le schéma simplifié suivant qui représente la gamme majeure, qu’on appelle aussi le mode Ionien :

mode_ionien

 

 

Ci-contre : gamme Majeure ou mode Ionien

 

Vous remarquerez que je ne représente qu’une seule octave (oui je rappelle qu’octave est féminin !)
C’est volontaire et je vous expliquerai dans le prochain article pourquoi, et comment j’étends ensuite la notation à l’ensemble du violon.

 

 

Gamme mineure

Nous pouvons appliquer le même principe à la gamme mineure.

Vous savez sans doute qu’il existe plusieurs gammes mineures :

  • la gamme mineure naturelle (qui est aussi la gamme mineure mélodique descendante).
  • la gamme mineure harmonique
  • la gamme mineure mélodique ascendante

Sans vouloir rentrer dans trop de détail, car ce n’est pas l’objet ici, il faut retenir que les différences entre ces gammes sont sur les degrés 6 et 7
Par exemple en La mineur, les différences sont sur le fa et le sol et leurs altération.

  • fa et sol             :  mineure naturelle
  • fa et SOl #         :  mineure harmonique (celle qu’on connait bien avec la 7eme note dite “sensible)
  • fa # et Sol #      :  mineure mélodique ascendante

mode_aeolien

 

Je représente ci-contre la gamme mineure naturelle, appelée aussi mode aéolien.

Par rapport à la gamme Majeure, les modifications sont :

– la tierce est mineure (en vert), elle a baissé d’ 1/2 ton

– la 6eme et la 7eme ont également baissé d’1/2 ton (elles sont en gris)

 

 

 

 

Entrainement

Pour s’habituer à cette notation et à ce qu’elle apporte dans le jeu, je vous propose de faire les exercices suivants avec moi

1- Je choisis un des deux modes, et je le joue dans différentes positions sur le violon.
Vous constaterez que nos doigts mémorisent les écartements, et que la transposition devient presque “facile” !
C’est une manière de m’entrainer à faire confiance à ma mémoire du corps.

2- Maintenant prenez une note au hasard sur votre violon avec le premier doigt, et jouez le mode majeur.
Nul besoin de calculer les altérations qui sont à la clé : elles viennent naturellement sous les doigts.
Magique non ??

Dans l’article suivant, je montre les autres modes, leur enchainement ainsi que l’utilisation que j’en fais pour travailler l’improvisation !!

Annexe

Voici quelques références que j’ai consultées concernant les tablatures pour violon :

  • La méthode de Didier Lockwood “”Cordes et Âmes” au chapitre 6
  • Le site internet de François REQUET
  • Le site Web Musicopedia en consultant les pages consacrées à la mandoline, qui est accordée comme le violon

 

 

Mots clés utilisés pour trouver cet article :tablature violon,les modes de jeu musique violon écoutes,tablature violon facile,tablature pour violon,tablature viok,violon tabs,tablature violon grace land,tablatures pour violon,violon tablature,tablature vide violon

Je veux recevoir les prochains articles du BLOG "improviser-au-violon" Je recevrai en cadeau le e-book "démarrer l'improvisation au violon"



Vos commentaires ci-dessous sont les bienvenus !