«

»

Mai 24

La biguine au violon – St Thomas (Sonny Rollins)

imageLe violon est festif !
Et oui, la musique est faite pour danser !
Mais nous l’oublions parfois.
Alors voilà l’exemple d’un morceau apparemment simple, pour faire danser vos amis sur un rythme de biguine.

Ces vidéos ont été tournées avec des amis musiciens, que je remercie. Le violon est joué par Frédéric TARI

Quand j’écris en introduction de cet article que ce morceau semble simple, c’est tout simplement parce que les notes à jouer ne sont pas très difficiles : tout est en première position, avec des noires et des croches.

En fait, pour faire danser, ce qui est important ce ne sont pas les notes : c’est le rythme. Ou plus exactement, la manière d’investir le temps.
Frédéric utilise pour cela le terme “danser le temps”.

C’est une sensation qu’on n’apprend habituellement pas vraiment en cours  et c’est pourquoi je vous propose ici de comprendre cette notion importante expliquée et illustrée par Frédéric.

L’exemple qu’il a choisi est le rythme de la biguine.
Mais ce qu’il présente est valable pour tous les rythmes que nous rencontrons.

J’espère qu’après avoir lu cet article, vous aurez pris conscience comme moi que tout le travail est de prendre conscience avant de jouer de la nécessité de maîtriser la partie rythmique … sans le violon !!
Pour cela il faut connaitre les principaux types de rythmes rencontrés dans nos répertoires, et les assimiler (rock, bossa, swing, …).

Jouer le rythme avec le violon

Je vous laisse regarder et écouter le résultat “violon en main”.
Ecoutez, ressentez, comprenez et rejouez cette biguine dont la mélodie est issue du célèbre morceau de Sonny Rollins : St Thomas

 

Rythme de la biguine sans le violon

Peut être avez vous passé un peu de temps avec votre violon, mais que cela ne “sonne” pas comme une musique à danser ?
C’est en tout cas ce qui s’est passé pour moi !!
Alors pourquoi ?

Pour bien comprendre, on peut “remonter” et laisser son violon de coté.
Car le rythme et la manière de le vivre est indépendant de l’instrument joué.

La première étape est en effet de bien comprendre et ressentir
Et ce n’est que dans une 2ème étape qu’on passe à l’instrument : il est judicieux avant de prendre son instrument de bien s’imprégner du rythme et de ses composantes.

C’est exactement ce que nous propose Frédéric dans cette 2eme vidéo : comprendre, apprendre et s’imprégner du rythme de la biguine avant de prendre notre violon.

Je pense que cette 2eme vidéo va vous donner envie de revoir la première et de rejouer avec ces nouvelles données rythmiques.
D’ailleurs une fois que vous aurez écouté cette 2eme vidéo, écoutez le percussionniste : vous aller voir que ce qu’il joue vous parait évident.

Magique non ?

Un dernier conseil : ne regardez pas cette vidéo assis, mais mettez vous debout (oui oui, tout de suite !) et faites ce que propose Frédéric, avec lui, comme si vous étiez en face de lui.

 

 

 

Vous avez aimez cet article ?
N’hésitez pas à m’aider en cliquant sur j’aime et en partageant !

Mots clés utilisés pour trouver cet article :saint thomas sonny rollins

Je veux recevoir les prochains articles du BLOG "improviser-au-violon" Je recevrai en cadeau le e-book "démarrer l'improvisation au violon"



Vos commentaires ci-dessous sont les bienvenus !