«

»

Jan 26

Jouer la gamme de blues

#3 de improviser au violonNous avons vu dans nos articles #1 et #2 comment bien jouer les accords de la grille.

Une fois que l’on sait mettre en place un accompagnement basé sur les accords de la grille, on peut s’attaquer à jouer une mélodie…. en rythme bien sur !
Pour ne pas avoir à réfléchir quelle note jouer (ou non), et afin de rester focalisé sur la partie rythmique, le plus simple est de choisir une gamme … et de rester sur ses notes.

Il y a plusieurs possibilités ……….!!

Parmi les possibilités les plus connues, on peut citer

La gamme pentatonique

Sur un accord majeur, les notes sont  [1- 2 – 3 – 5 – 6 ]

gamme pentatonique

Do pentatonique comporte ainsi les notes :  Do – ré – mi – sol – la

 

 


Sur un accord mineur
, les notes sont celles de la relative majeure.
Pour Dom, ce sont les notes [1 – 2 – 3 – 5 – 6 ] de la gamme de Mib

gamme pentatnoqiue mib
Mib pentatonique comporte les notes   Mib – fa – sol – sib – do

 

 

Dom pentatonique comporte ces mêmes notes, la gamme commence par Do

gamme pentatonique Dom

Dom pentatonique comporte les notes  Do – mib – fa – sol – sib
ou encore    [1 – 3 – 4 – 5 – 7 ]
Pour en savoir plus sur cette gamme, vous pouvez lire l’article d’Eva Slongo du blog apprendre-la-violon-jazz

La gamme blues

La gamme de blues est construite sur la gamme mineure pentatonique, à laquelle on rajoute une note dite « bleue »  (qui donne une certaine tristesse)

Ici sur Do

gamme-C blues On trouve sur les partitions les notations Fa # ou Sol b

 


Une fois qu’on a son « panier de note » et qu’on n’a ainsi plus besoin de réfléchir à
« Quelle note jouer sur cet accord »,
je vous propose de revenir au sujet initial qui est : comment ne pas me perdre dans la grille.

En fait je crois qu’une meilleure formulation serait : comment rester toujours « dans » la rythmique et les accords, ce qui induit presque forcément de ne pas se perdre.

L’entrainement que je réalise pour moi-même, et que je vous montre, a pour objectif d’imprégner dans mes sensations corporelles la longueur de 2, puis 4 , puis 8 mesures : on ne compte pas avec sa tête pour savoir ou on est, on le « sent ».

Pour arriver ensuite à se caler sur les 12 mesures du blues, il faudra faire 3 x 4 mesures
et pour arriver aux 16 mesures des nombreuses grilles, c’est  2 x 8

Je propose 3 étapes dans la vidéo ci-dessous

Première étape : jouer la mesure

Je rappelle que dans les vidéos précédentes, nous avons travaillé la pulsation (le temps)

Je trouve que le plus efficace pour jouer la mesure est de le faire sur le rythme :
=> 2 noires + 1 blanche  (ou 3 noires + 1 silence)rythme sur une mesure
En effet, il faut bien marquer la fin (le silence) pour montrer que cette noire finale est la destination de notre phrase mélodique de 3 notes…. puis on repart à autre chose

Je propose de jouer avec notre un accompagnement qui tourne sur les accords de la grille,

  • dans un premier temps monter et descendre la gamme sur ce rythme,
  • et ensuite « inventer » une mélodie, en jouant toujours les notes de notre gamme, dans un ordre aléatoire, toujours sur ce même rythme.

Attention

  • Toujours bien « planter » la dernière note
  • Essayer de jouer comme avec un système de question réponse :
    la 2eme mesure répond à la 1ere, la 4eme à la 3eme etc ..;

Deuxième étape : grouper les mesures par deux

Pour jouer 2 mesures à la suite, on transforme le silence de la première mesure en une noire.

rythme sur une mesure rythme sur 2 mesures pour improviser au violon

va devenir

 

 

Comme précédemment, on joue ce rythme

  • sur la gamme de blues, en montant et en descendant
  • puis sur des notes choisies dans cette gamme dans un ordre qu’on « improvise »

Dans un premier temps, je trouve très utile de choisir la fondamentale de l’accord pour jouer la première note de ce groupe : cela nous donne de bons repères.

 

Normalement, en faisant ces 2 exercices qu’on peut d’ailleurs mélanger, on arrive petit à petit à bien sentir où on est est dans la grille.

Première étape franchie ….. !!!

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mots clés utilisés pour trouver cet article :gamme blues et accords induits,gamme blues violon,gamme de re violon

Je veux recevoir les prochains articles du BLOG "improviser-au-violon" Je recevrai en cadeau le e-book "démarrer l'improvisation au violon"



(2 commentaires)

1 ping

  1. Lapauw Stefaan

    Exposition très claire et utile
    Je comprend enfin comment jouer les ghostnotes !
    Merci

    1. Ghislain

      Merci Stephane pour ton retour,
      C’est vrai que j’aime bien le résultat donné par cette technique, que j’ai eu la chance d’apprendre avec Florence Fourcade.
      Il faut arriver à bien se l’approprier pour l’utiliser naturellement dans les morceaux. Mais cela n’est pas très difficile et fait vraiment un bel effet !

Vos commentaires ci-dessous sont les bienvenus !